Os caminhos das M&Ms

18 jours de camping en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande nous a vraiment impressionnée par son côté sauvage et ses paysages, et nous nous sommes senties en immersion totale dans la nature pendant ces trois semaines de camping !

0_geral2

Après quelques recherches, nous avions vu qu’il était assez courant parmi les touristes de louer un van pour parcourir l’Australie, un van tout équipé où il est possible de dormir dedans. Nous avons longtemps hésité car nous avions déjà l’équipement camping (enfin l’essentiel) mais nous avons fini par nous convaincre par l’option van, qui nous offrirait un peu plus de confort et un abri agréable en cas de pluie et de froid (qui semble-t-il est une chose qui arrive quand même assez régulièrement même en été). Le choix du van a été un peu compliqué, nous avons finalement porté notre choix sur le van Spaceships, qui avait l’avantage d’être disponible à nos dates de voyage (car en haute saison, en s’y prenant que quelques semaines à l’avance, le choix est limité) et d’avoir un frigo (ce qui nous semblait un grand plus pour avoir une bière fraîche et de la viande pour le barbecue!), et enfin d’avoir 3 places assises. Oui, car nous continuons notre voyage à 3 avec la mère de Maic. On alternera tous les jours qui dort dans la tente et qui dort dans le van (car on ne dort qu’à deux dans le van). Voici notre van:

van2

Au début, on l’a trouvé franchement mal agencé, mais on a fini par s’y faire, en s’organisant bien, on arrive finalement à limiter les déménagements quotidiens entre la position conduite, cuisine ou lit. Mais ce n’est quand même pas le van idéal, d’ailleurs ce n’est pas un van mais un monospace! Au final, on se serait très bien débrouillées avec une voiture mais bon…

Christchurch

Nous sommes arrivées à Christchuch (2ème ville de Nouvelle-Zélande) le samedi 2 janvier au soir sous la pluie! Bienvenue en Nouvelle Zélande! Nous avions pris un hôtel dans le centre-ville pour la première nuit (avant de récupérer notre van), pensant profiter un peu de l’animation du samedi soir, mais le centre était totalement vide, les habitants étaient tous partis pour le weed-end du 1er janvier, il n’y avait personne, c’était bien déprimant sous la pluie!!

La ville a subi de gros dégâts avec le séisme de 2011, et si l´on ne rend pas compte au premier coup d´œil (beaucoup a été reconstruit ou requalifié), de nombreux bâtiments du centre-ville ont été impactés (plus ou moins gravement). La cathédrale de Christchurch, en particulier, est en partie effondrée, et rappelle les conséquences désastreuses du tremblement de terre (185 morts).

1_christchurchb

Le lendemain nous récupérions le van, la pluie continuait, elle a continué toute la journée!! On a fait le plein au supermarché, pris quelques photos de la ville sous la pluie et avons roulé jusqu’à notre prochaine destination, le mont Cook et les lacs Tekapo et Pukaki.

Mont Cook et Lacs Tekapo et Pikaki

Nous nous installions dans notre premier camping au pied du Mont Cook. Le camping, au sein du parc national, est géré par le DOC (Département de Conservation). Les campings du DOC sont généralement très simples (= des toilettes généralement sèches et un point d’eau, souvent non potable, pas de douche, pas d’endroit pour laver sa vaisselle, etc,), mais ils ont l’avantage d’être situés dans de beaux décors puisque dans les parcs nationaux ou réserves protégées et de fonctionner sans réservation, premier arrivé premier servi. C’est bien pratique pour improviser en haute saison, par contre parfois il peut y avoir du monde et il peut être difficile de trouver un emplacement si on arrive tard (mais on trouve toujours). Nous nous sommes trouvé un petit coin, avons mangé dans la voiture (il pleuvait toujours) et nous sommes couchées espérant que le lendemain le temps serait meilleur.

Le lendemain il ne pleuvait plus, mais les nuages étaient toujours là. Qu’à cela ne tiennent, nous avons fait une petite balade jusqu’à un point de vue et avons attendu que le Mont Cook veuille bien voulu montrer le bout de son nez (mais ce fut vraiment le bout du nez!)!

Le temps s’est dégagé dans la matinée et en revenant en voiture nous avons pu voir les lacs sous le soleil!

2_MountCook1

Nous avons ensuite pas mal roulé, en sautant une étape, afin de pouvoir faire un tour en bateau dans les fiords le lendemain, la météo prévoyait du soleil, or ce n´est pas très courant dans cette région des fjords, nous voulions donc en profiter! Nous nous sommes arrêtées en chemin à plusieurs points de vue et avons déjeuner au bord d´un lac!

3_routeMilford2

Milford Sounds

Milord Sounds est un fjord, un bras de mer entouré de montagnes et de glaciers, c’est spectaculaire. Le fjord  est plus précisément une vallée glacière qui a été envahie par la mer lors de la retraite de la glace. Outre la Nouvelle-Zélande, la Norvège est également très connue pour ses fjords.

Il pleut 2 jours sur 3 dans cette région, ce sont 7m de précipitations annuelles, 2 fois plus qu’en Amazonie (c´est du moins ce qu´a dit le guide)! C’est pourquoi voyant qu’il allait faire beau, nous nous sommes pressées un peu pour pouvoir faire la balade en bateau sous le beau temps!

Et nous ne l’avons pas regretté! Nous avons également vu des phoques et des pingouins (qui a première vue de loin ressemblaient plutôt à des canards!!).

4_Milford2

En remontant vers Queenstown, nous nous sommes arrêté à un camping installé dans une ferme d’élevage de moutons et d´alpacas et avons pu leur donner à manger. Dommage qu’ils avaient déjà été tondus car c’est quand même tout de suite moins beau…

5_campingalpaca

Queenstown et Wanaka

Queenstown et Wanaka sont deux villes sympathiques toutes deux au bord d’un grand lac et entourées de montagnes. Queenstown est la capitale touristique de l’île du Sud et est assez animée. C’est aussi le centre d’activités de plein air et extrêmes (saut à l’élastique, raft, etc.). Wanaka est plus calme, mais le décor est tout aussi beau! Nous nous sommes tranquillement promenées dans les deux villes!

A Queenstown, comme dans d’autres villes de Nouvelle Zélande, il y a un mountain Bike parc qui suit le principe des stations de ski mais pour les VTT: tu achètes un forfait à la demi-journée ou à la journée et peux utiliser le téléphérique, qui emporte tes VTT pour faire des descentes sur des pistes de différents niveau (piste verte, bleue, rouge, comme au ski quoi), nous aurions bien essayé mais c’était fermé pendant les vacances de Noël (ils sont bizarre ici de fermer pendant les vacances…).

Nous avons dormi le soir au bord d’un lac (un autre, il y a vraiment beaucoup de lacs!!) dans un camping du DOC que nous avons trouvé très bien (Kidds Bush Reserve Camping Ground – Lake Hawea).

6_queenwanaka

Côte Ouest et les Glaciers Fox et Franz Josef

La route entre Wanaka et les glaciers offrent plusieurs arrêts sympathiques avec quelques cascades. Puis la route rejoint la mer, la côte Ouest (West Coast ou Wet Coast comme elle est parfois surnommée, car là aussi il pleut beaucoup!), une cote assez désolée, sauvage, avec beaucoup de vent, des plages de galets parsemées de quelques branches de bois, probablement d’arbres arrachés par le vent. La côte ouest est également connue pour être envahie de sandflies, des mouches qui piquent comme des moustiques….

7_plageb

Avant d’attaquer les glaciers, nous avons dormi dans un camping gratuit en arrière d’une plage (Gillespies Beach Camping Ground), nous pensions profiter de la plage et faire un bon petit barbecue mais la météo en a décidé autrement. Il n’y avait pas de soleil, moyennement encourageant pour un bain. Nous avons bien fait notre barbecue, aussi pour éloigner les sandflies, mais il a commencé à pleuvoir au milieu et avons dû le terminer sous la pluie. Il a plu et venté toute la nuit, tellement fort qu’il a commencé à goûter dans la tente et que la tente s’est pliée au milieu de la nuit (l’inconvénient des tentes pop up…), on a du ressortir 3 fois sous la pluie pour retendre la tente et remettre les piquets qui s’étaient tournés dans le sable mouillé. Bref que du bonheur!!!

Le lendemain matin, il continuait à pleuvoir, et on commençait à s’inquiéter de comment tout cela allait sécher, mais à 10h le soleil est sorti et avec le vent qui continuait très fort, tout a finalement séché assez vite!!

Le soleil sorti nous partions à la découverte des glaciers Fox et Franz Josef. Des chemins faciles mènent à une distance d’environ 200m des glaciers. Les glaciers ont beaucoup reculé avec le réchauffement climatique et cela devait être bien plus impressionnant il y a quelques années! Il est aussi possible d’accéder au glacier en hélico et de marcher quelques heures dessus avec un guide, mais c’était en dehors de notre budget!

8_glaciers1

Nous avons dormi le soir au camping Lake Mahinapua, du Doc toujours, et aussi à côté d’un lac (comme son nom l´indique). C’était sympa et on a pu se baigner dans le lac le lendemain matin! Et on a même vu un kiwi (l’oiseau local symbole de la nouvelle Zélande), c’est Malu qui l’a vu, Maic l’avait bien vu avant mais s’était juste dit « il est bizarre cet oiseau », c’est pas super mignon en fait…

9_camping

Nous remontions ensuite la côte Ouest, avec un arrêt à la piscine municipale de Greymouth pour prendre une douche (ben oui de temps en temps il faut bien quand même!!), les piscines sont super équipées, avec plusieurs bassins à différentes températures, jacuzzi, etc, ce fut bien agréable!!! Sur la route, nous faisions quelques arrêts, notamment à Hokitika et aux Pancake Rocks !

10_coteOuest

Abel Tasman National Park

Nous remontions rapidement jusqu’à Abel Tasman National Park, nous voulions y faire du kayak et avons à nouveau adapté notre planning en fonction de la météo, pour choisir un jour ou le soleil était prévu! Il y avait quelques sites qui semblaient intéressants sur la route mais tant pis!

Nous récupérions nos kayaks vers 9h00 pour 3 heures de promenade jusqu’à Watering Cove, une jolie petite anse dans le parc national, nous passions en route par plusieurs plages et longions l´île Adele Island, où nous pouvions apercevoir quelques otaries.

L’idée initiale était ensuite de dormir dans le parc mais tous les campings étaient complets lorsque nous avons voulu réservé (certains campings du DOC, notamment ceux le long des sentiers de randonnée, doivent être réservés)! Nous sommes alors revenues en taxi bateau depuis Anchorage, mais avons eu toute l’après-midi pour nous promener et découvrir les points de vue magnifiques sur la baie.

11_AbelTasman1

Le soir, nous dormions au camping McKee, sur le bord de mer. Et cette fois ci il y a avait même des douches froide, la classe!! Il faisait beau et nous avons même pu prendre un bain le lendemain matin!

12_campingAbel

Marlborough

Marlborough fut notre dernière étape sur l’île du Sud avant de prendre le ferry vers l’île du Nord! C´est une région connue pour ses vins et ses moules ! Nous n´avons pas visité les caves mais nous sommes arrêtées sur la route pour goûter aux moules locales, elles sont énormes et vertes!

Puis nous nous sommes installées au petit camping de Aussie Bay, au bout du Queen Charlotte Sounds, super petit spot, nous avons adoré, notre tente était placé juste au-dessus de la mer, c’était magique.

13_Malborough

Wellington

Pour rejoindre l´île du Nord, nous avons pris le ferry à Picton. Le ferry emprunte une bonne partie du Sounds et la traversée est assez belle. La mer était calme (ce qui n´est pas toujours le cas), c´était parfait.

14_traversee

Wellington est la capitale de la Nouvelle-Zélande. C´est une ville à la fois calme et agréable, qui compte un centre-ville animé, des quais rénovés et une plage accessible (notamment!). C´est petit pour une capitale, du moins comparé à d´autres pays, mais il y fait bon vivre, du moins ce fut notre impression. Par contre il ne fait pas beau tous les jours à Wellington !

15_Wellington

A Wellington, le musée Te Papa, gratuit, est particulièrement réputé et vaut en effet la visite, il y a plusieurs espaces interactifs sympathiques. Vous apprendrez sur l´histoire du pays, la culture maori, les animaux et la végétation, et aussi sur la situation géologique particulière du pays et ses conséquences parfois désastreuses (tremblements de terre, éruptions volcaniques, etc.).

 

Whanganui

De Wellington, nous sommes remontées vers le Nord en direction du parc national Tongariro et nous sommes arrêtées en chemin à quelques plages au Nord de Wellington, comme Paekakariki (avec le parc Queen Elizabeth) et Paraparaumu (avec l´île Kapiti en face). Les deux plages sont agréables mais n´ont rien d´extraordinaire, et puis nous n´avions pas très beau temps, cela n´aide pas. A Paraparaumu, nous avons surtout profité d´un arrêt à la petite brasserie artisanale locale du nom de Tuatara, où nous avons été enthousiasmées par la voiture-bar aménagée, avec laquelle les propriétaires ont parcouru toute la Nouvelle-Zélande pour faire la promotion de leur bière !

16_Tuatuara

Après une nuit dans un petit camping sympathique et gratuit (Waikawa Campground), nous continuions notre route. Nous faisions une pause à Whanganui, pour nous reposer le long des berges et en profiter pour passer au petit musée sur les bateaux à vapeur d´antan, quand la rivière était le principal moyen de transport. En direction du Tongariro National Park, à la place de la route principale, il est possible de prendre une petite route qui longe la rivière (la Whanganui River Road), cette route offre de jolis points de vue et traverse plusieurs sites culturels et historiques, en particulier des villages maoris avec des marae (lieu de rassemblement/réunions publiques) bien préservées. Malheureusement nous étions un peu pressées et avons pris l´itinéraire le plus rapide!

17_Wanhanui

Tongariro National Park

Le Tongariro National Park est un des principaux parcs nationaux du pays et regroupe les volcans Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro. Il accueille de nombreuses randonnées (et en hiver du ski), dont la plus connue est le Tongariro Crossing, considérée comme une des plus belles randonnées à la journée au monde.

Nous sommes arrivées au Sud du parc à Ohakune, qui est une bonne base pour les randonnées à vélo. Nous avons loué des VTT pour parcourir la Ohakune Old Coach Road, une ancienne route pavée empruntée par les diligences sur une section où la voie ferrée n´existait pas. La voie ferrée a ensuite été complétée sur cette section manquante, avec la construction de plusieurs viaducs, sa construction fut un vrai défi (aujourd´hui un nouveau tracé et une nouvelle voie ferrée existent). Le sentier emprunté par les VTT alterne des sections en forêt avec d´autres plus dégagées et passe par un superbe viaduc. Des panneaux d´informations jalonnent le parcours, retraçant l´histoire épique de la construction du chemin de fer. La ballade est vraiment sympa si vous avez un minimum de pratique du VTT (ce n´est pas une route goudronnée, et même si c´est très bien entretenu, il s´agit d´un sentier sur un terrain moyennement stable, avec des pierres et des racines, Malu a un peu souffert et n´a du coup pas du tout aimé la balade).

18_Velo3

D´autres itinéraires vélo existent et avaient l´air bien sympa pour des personnes plus expérimentées, notamment sur d´autres sections de la « Moutain to Sea Cycle Trail» entre Ohakune et Whanganui. La Nouvelle-Zélande n´est pas seulement le paradis des randonneurs mais aussi le paradis des VTTiste !! Il y a d´énormes possibilités de randonnées, pour tous les niveaux, dans des cadres magnifiques !

Nous terminions notre journée au camping Mangawhero à seulement quelques km de la location de vélo, le temps était magnifique et nous avions même une vue partielle sur le volcan Ruapehu !

19_camping

Le lendemain, nous avons fait la fameuse randonnée du Tongariro Crossing, enfin nous, Maic et sa mère, car Malu s´est défilée au dernier moment. Il faut dire les conditions n´étaient pas trop engageantes, vent, brouillard, etc. Ce sont tout de même 6 heures de rando (enfin 7 heures pour nous puisque Maic a oublié son appareil photo en chemin et il a fallu retourner le chercher), ça monte pas mal (et ça descend pas mal), et les conditions météo ne sont pas toujours clémentes et changent rapidement, donc ce n´est pas une randonnée à prendre à la légère. Mais si le temps est clair, les paysages sont vraiment splendides ! Vous serez récompensés de vos efforts !! Pour nous, le temps n´était vraiment pas terrible, du moins au départ, et après avoir eu très peur de marcher 7h pour ne rien voir, nous avons finalement eu la vue à 360 degrés depuis le sommet !! La montée a été difficile, dans le brouillard et le vent, et la descente interminable sur la fin, et nous avons bien dû attendre 15 min accroupies derrière un rocher dans le vent, le froid et les nuages, pour enfin profiter de la vue au sommet, mais tout cela en valait la peine !!

20_TongariroCrossing2

Taupo & Rotorua

Après une bonne nuit dans un camping gratuit près de Taupo (Reids Farm Free Campsite), nous récupérions de la randonnée de la veille en profitant des sources d´eau chaude de la région ! Nous commencions d´abord au Spa Park Hot Springs, site très sympa (et gratuit!), le cours d´eau Otumuheke sous le pont est bouillant et rejoint la rivière Waikato bien froide, à chacun de trouver sa température idéale au mélange des deux eaux (ce n´est pas toujours facile, avec des courants froids puis chauds)! Nous faisions ensuite un arrêt au Lac Taupo (nous pensions que là aussi, l´eau était chaude par endroits, mais ce n´était pas le cas, il y a juste une petite source chaude à l´Ouest de la plage Hot Beach, mais sans profondeur, on n´y met que les pieds!) et puis visitions les chutes Huka Falls.

21_Taupo

Nous rejoignons ensuite le site Waikite Valley Thermal Pools, où nous irions dormir. Les campeurs ont accès gratuit aux sources et nous avons trouvé ces sources très sympas, et c´était vraiment tout ce que nous voulions ce jour-là !

22_Waikitepools

Le lendemain, nous visitions le site Wai-O-Tapu Thermal Wonderland, une zone volcanique qui comprend de nombreuses piscines d´eau bouillonnante, des fumerolles, quelques geysers, des formations en terrasses de silicium, c´est très impressionnant ! La piscine de champagne (c´est son nom) avec ses multiples couleurs est particulièrement très belle ! Le geyser Lady Knox jaillit tous les jours à 10h15 (c´est un vrai spectacle avec un amphithéâtre!), nous nous sommes demandées comment c´était possible une heure si précise ! En fait, son cycle naturel est en effet d´un peu plus d´une journée (si on se souvient bien) mais à un moment imprévisible, du coup les responsables du site le font entrer en éruption artificiellement à une heure fixe afin que tout le monde puisse en profiter.

23_Waiotapu

Il y a d´autres sites thermaux dans la région, notamment le site Te Puia, mais on ne peut pas tout faire ! Certains de ces sites étaient anciennement habités par la population Maori, pour qui les différentes activités thermales avaient des significations spécifiques. Des activités culturelles sont parfois proposées sur certains sites. Il y a également des concerts et des représentations de danses maoris.

Nous avons fait un tour à Rotorua et son lac, soi-disant la ville est remplie d´odeurs sulfureuses (venant de l´activité volcanique), mais cela dépend des vents car nous ne l´avons senti qu´en partant !

Hobbiton

En partant de Rotorua, nous avons dormi dans un camping gratuit (Little Waipa Reserve) qui se trouvait être tout proche de Hobbiton, le village des hobbits du Seigneur des Anneaux. Nous n´avons du coup pas résisté, ce n´était pas prévu (car un peu cher), mais sommes finalement allées sur le site du tournage, et franchement c´était quand même très impressionnant (nous n´avions jamais visité de « plateau de cinéma ») et la ballade au milieu des maisons des hobbits était forte agréable! On a même fait un arrêt bière à la taverne du film! Au final, on a adoré !

24_Hobbit5a

Waitomo

Waitomo est une région qui abrite un nombre incroyable de grottes. Il a plus toute la journée, mais nous étions à l´abri dans les grottes, ça tombait bien ! Nous avons d´abord visité la grotte Glowworm Cave (la grotte des vers luisants), qui est l´attraction la plus connue, et vaut pour son tour en bateau au milieu des vers luisants fluorescents ! Puis l´après-midi, nous nous sommes essayées au « black water rafting » qui est l´activité phare du coin. En fait il s´agit d´un mélange spéléo-descente tranquille en bouée dans la rivière dans la grotte, c´est plutôt sympa ! Il faut sauter quelques petites cascades avec sa bouée (où généralement on se fait bien tremper et l´eau est quand même bien froide!!) et on barbote dans sa bouée au milieu des vers-luisants! C´est moins rapide (ce n´est pas du raft !) que ce qu´on avait imaginé, il n´y a pas vraiment de courant et il faut ramer pour avancer, mais c´est tout aussi sympa et différent !

25_grotteswaitomo

Le soir, nous dormions au camping Waitomo Farmstay, dans une ferme familiale, un lapin est venu nous rendre visite et était très curieux! Il pleuvait et à nouveau nous avons eu quelques soucis d´étanchéité de la tente… franchement une tente qui ne tient pas la pluie, ça sert à quoi ?! Enfin, nous pouvions au moins nous faire à manger dans la maison-camion communale, avec les autres campeurs, on était un peu à l´étroit mais l´ambiance était plutôt sympathique.

26_campingbiz

Auckland

Notre dernière étape en Nouvelle-Zélande, Auckland est la plus grande ville du pays. Nous rendions notre van (finalement il n´était pas si mal ce van !) et partions à la visite de la ville. Il y fait vraiment bon vivre et le climat est agréable. Ce n´est pas surchargé, peut-être même pas assez pour nous habituées des très grandes villes, mais il y a quand même de l´animation. Nous avons bien profité des quais, nous promenant part et d´autre du pont mobile, et avons déjeuné en haut de la Sky Tower au restaurant tournant. A vrai dire, le prix d´entrée juste pour monter en haut de la tour était exorbitant, alors nous nous sommes dites, autant y déjeuner (50$ le menu midi entrée/plat ou plat/dessert qui comprend l´accès à la tour, contre 28$ la simple entrée à la tour d´observation).

27_Auckland1

Détails pratiques et recommandations :

Informations générales

  • Sites web et bureaux d´informations : des français croisés à la fin du voyage nous ont indiqué le site fr.wikipal.com qui est en français et qui donne plein d´infos (pour nous c´était trop tard malheureusement). Sur place, les i-sites et les centres visiteurs des DOC sont des sources d´information précieuses.
  • Applications campings et activités: Camping NZ App édité par Rankers (https://www.rankers.co.nz/respect) et CamperMate (http://www.campermate.co.nz/) sont des sources d´information précieuses. Camping NZ (peut-être CamperMate aussi) permet de télécharger les cartes off-line, cela prend beaucoup de place sur le téléphone, mais c´est pratique car il n´y a pas accès au réseau partout, surtout dans l´île du Sud. En générale, la base d´information des campings est similaire mais il peut y avoir des campings dans une application qui n´apparaît pas dans l´autre.
  • Internet : difficile de trouver internet surtout dans les campings des DOC, pensez à prendre une puce et un forfait local !

Activités

Les activités sont chères en Nouvelle-Zélande (enfin à part la randonnée en indépendant, et il y a déjà pas mal à faire rien qu´en randos!) et selon votre budget vous ne pourrez pas tout faire, dommage car il y a vraiment beaucoup de possibilités, de la randonnée sur glacier à la descente en bouée dans les grottes au saut à l´élastique, les activités d´aventures ne manquent pas ! Nous avons listé les activités par ordre chronologique par rapport à notre voyage

  • Bateau Milford Sounds : il y a beaucoup d´agences, vous pouvez demander conseil à l´i-site. Nous sommes passées par Mitre Peak Cruise, qui avait l´avantage de proposer un petit bateau (du coup moins de monde et on peut passer plus près des montagnes) et de proposer un package avec une visite de l´observatoire sous-marin. Mais les gros bateaux (on en a pris un au retour de l´observatoire) sont sympa aussi, moins chers, et offrent souvent un repas.
  • Randonnée sur glaciers (Fox ou Franz Josef) : nous n´avons pas fait cette activité donc ne pouvons donner d´information. Vous pouvez soit accéder à pied au glacier soit prendre un hélicoptère (qui est généralement la solution préférée) pour arriver directement au milieu du glacier, par contre c´est quand même très cher (plus de nzd$300/pers, forcément) et par ailleurs cela dépend des conditions météo. Nous avons croisé des touristes qui n´ont pas réussi à faire cette activité faute de bonnes conditions météo (sur 3 jours).
  • Kayak à l´Abel Tasman National Park : là aussi il existe de nombreuses agences. Nous sommes passées par l´agence Kahu Kayak (www.kahukayaks.co.nz), et avons fait le tour Southern Blend (demi-journée kayak entre Marahau et Watering Cove puis libre – de rentrer en bateau, à pied, ou faire ce que vous voulez – $120 avec le retour en bateau, $99 sans). C´était bien mais nous sommes tombées sur un guide pas très sympathique qui voulait arriver et terminer au plus vite (mais dans l´ensembles les guides avaient l´air bien !). Les tours en kayak à Abel Tasman, c´est un peu l´usine, il y a beaucoup de monde qui fait ça, mais il faut dire c´est un bon moyen de découvrir le parc (et d´approcher les otaries) et une fois dans l´eau on ne se sent pas les uns sur les autres. De multiples options existent, Kahu Kayak offrait un autre tour que nous avons découvert sur place (et qui aurait pu nous plaire), le Swingers Delight ($160/pers), avec l´avantage de faire la randonnée sur la section la plus jolie (entre Bark Bay et Torrent Bay) et le kayak dans le sens favorable des vents (entre Watering Cove et Marahau). D´ailleurs, s´il y a trop de vent, les tours qui font le kayak dans le sens non favorable sont annulés car cela devient trop difficile (cela ne doit pas arriver souvent, mais c´est arrivé la veille de notre tour, il faisait pourtant un temps magnifique, mais beaucoup de vent, dommage !). De la même compagnie toujours, le « Lock, Stock and smoking paddles » d´une journée, offre la possibilité de revenir avec des voiles si le vent le permet ($120/pers). D´autres tours proposent du kayak au Nord du Parc, au niveau de la réserve naturelle. Enfin il est aussi possible de louer son propre kayak (mais il faut alors revenir au même endroit ou organiser le transport du kayak, ce que les agences proposent également).
  • Brasserie Tuatara : localisée à Paraparaumu mais pas près de la plage (au 7 Sheffield Street), dans une zone industrielle mais avec un jardin terrasse pas pour le moins agréable, la brasserie Tuatara propose différentes bières artisanales qui changent régulièrement, la petite usine est située juste derrière le bar. http://www.tuatarabrewing.co.nz/
  • Randonnées VTT Ohakune: nous avons loué nos VTT au magasin « Mountain Bike Station », qui offre également des transferts jusqu´au départ des randonnées. Pour la Ohakune Old Coach Road, le prix location vélo + transfert était de nzd$50/pers. Cette compagnie propose d´autres itinéraires en forme de « package », comme par exemple le « Bridge to Nowhere », qui inclut non seulement le transfert en van mais aussi le bateau (en jet boat) de la fin de la randonnée jusqu´à Pipiriki (nzd$200/pers – oui ce n´est pas le même prix !). Ils organisent également des parcours de 5 jours/4 nuit sur la Moutain to Sea Cycle Trail. Si vous voulez vous doucher après le vélo c´est $5/pers!
  • Waikite Valley Thermal Pools (http://www.hotpools.co.nz) : accès aux piscines $16.50/pers ou camping $25-22/pers (selon si c´est un emplacement avec ou sans électricité) inclus l´accès aux piscines.
  • Waitomo : il y a plein d´agences pour les sorties raft et c´est difficile de s´y retrouver, vous pouvez demander des conseils à l´i-site. Nous sommes passées par « The Lengendary Black Water Rafting », qui est l´agence traditionnelle, mais il y en a d´autres. Nous avons fait la sortie la plus basique, le « Black Labyrinth » (nzd$130/pers), mais il existe d´autres sorties plus longues (et plus chères) qui incluent escalade, tyroliennes, etc., le tout dans la grotte toujours.
  • Sky Tower à Auckland : selon nous, le restaurant tournant au sommet (Orbit restaurant) est un bon plan car on économise le prix de la visite à la tour d´observation puisque c’est compris dans le prix. Les menus sont à $50 le midi et $75 le soir (vous pouvez aussi prendre à la carte, mais il y a une consommation minimum, $30/pers à midi et $50/pers le soir de mémoire). Un menu brunch est disponible le week end. Pour comparaison, le prix de la visite à la tour d´observation seule est de $28/pers.

Camping

Voici la liste des campings où nous avons dormi. Nous avons fait cette liste car les moments en camping font vraiment partie du voyage, pour se sentir totalement immergé dans la nature! Enfin attention, vous ne serez pas tous seuls, selon la saison il pourra y avoir pas mal de monde, il n´y a pas d´emplacement délimité donc chacun se pose où il veut (et ce n´est pas comme en Afrique où chacun a son espace et son confort avec barbecue et point d´eau pour chaque emplacement)! Dans l´ensemble, vous pouvez choisir n´importe quel camping du DOC vous ne serez pas déçus par le cadre, par contre c´est parfois très spartiate. Certains campings sont plus populaires que d´autres (ceux proches des principaux sites touristiques) et en haute saison ils seront bien (trop) pleins, ce qui perd un peu de charme (on n´est plus tout seul au milieu de la nature).

  • White Horse Hill Camping Ground – Hooker Valley – Mount / Mt Cook, camping DOC, $6/pers. Superbe cadre mais bien plein en haute saison. Beaucoup de motorhomes. Toilettes et point d´eau, pas de douches.
  • Cascade Creek Camping Ground – Milford Rd., camping DOC, $6/pers. Superbe cadre mais trop plein en haute saison. Toilettes sèches (peu nombreuses), eau disponible à la rivière (à faire bouillir), pas de douches Ce camping est le dernier du DOC en direction de Milford Sounds, et il est grand, c´est pourquoi c´est le plus populaire. l y a d´autres campings DOC sur la route avant, en particulier le Mackay Creek Campsite (à 51 km de Te Anau), super mignon, et tout petit, par contre du il faut arriver tôt pour réserver son emplacement !
  • Mossburn Country Park, sur la route entre Te Anau et Queenstown, $16/pers., camping dans une ferme de moutons et d´alpacas (les animaux sont séparés du camping), il n´a pas le charme des campings du DOC et c´est plus organisé (emplacements délimités les uns à côté des autres) mais c´est pas mal du tout, cuisine et barbecue à gaz à disposition (c´est agréable de temps de temps) et douches bien sûr (ce qui est pas mal non plus de temps en temps).
  • Kidds Bush Reserve Camping Ground – Lake Hawea, camping DOC près de Wanaka, $6/pers. Superbe camping au bord du lac, promenade sympa sur la plage et beau coucher de soleil! Si vous arrivez tôt vous pourrez choisir un emplacement avec vue sur le lac. Toilettes (normales !), point d´eau et évier pour vaisselle, pas de douches.
  • Gillespies Beach Camping Ground, près de Fox Glacier, camping DOC gratuit, au bord de la mer mais derrière une dune (donc pas de vue sur la mer). Nous avons été assez déçues par ce camping, la plage n´a rien de spécial (XXX) et ça fait faire quand même un détour conséquent de xxx km. Dans la région des glaciers Fox et Franz Josef, preferez le camping Otto/MacDonalds Camping Ground – Franz Josef, cf plus bas.
  • Otto/MacDonalds Camping Ground – Franz Josef, camping DOC, $6/pers. Nous n´y avons pas dormi mais y avons pique-niqué au bord du lac, très agréable et superbes vues sur les glaciers. Pas de vue du camping en lui-même mais quand même agréable, bons emplacements pour les tentes (plat et gazon).
  • Lake Mahinapua Camping Ground, camping DOC près de Hokitika, $6/pers. Cadre sympa au bord du lac, et bons équipements (toilettes, eau potable, évier pour vaisselle et douche écologique = il faut apporter son seau d´eau). Facile de trouver de la place car moins demandé (plus éloigné des sites touristiques).
  • Kina Beach Reserve Camping Ground, camping local près de Motueka et du Parc National Abel Tasman, $5/pers. Cadre sympa au bord de la mer, mais trop petit et du coup trop plein, vraiment trop, pas d´espace (du moins en haute saison) et mal entretenu (odeurs nauséabondes des toilettes sèches). Preferez le camping de McKee Memorial Reserve, juste un peu plus loin, cf plus bas.
  • McKee Memorial Reserve Camping Ground – Ruby Bay, camping local près de Motueka et du Parc National Abel Tasman, $5/pers. Cadre sympa au bord de la mer, grand mais en longueur (donc ce n´est pas gênant et vous êtes presque sûr d´avoir la vue sur la mer), et bien équipé (toilettes, eau potable, et même douches froides).
  • Aussie Bay Camping Ground – Queen Charlotte Sound, camping DOC gratuit près de Picton. Superbe cadre au bord du Sounds, petite plage sympa, petit mais pas surpeuplé, mieux vaut arriver tôt quand même ! Toilettes sèches (avec fortes odeurs), point d´eau non potable (ou en faisant bouillir), pas de douches.
  • Waikawa Campground – Otaki, camping DOC gratuit près de Paraparaumu, près d´une petite rivière. Toilettes sèches (avec fortes odeurs), pas d´eau sinon à la rivière, pas de douche.
  • Mangawhero Camping Ground – Tongariro National Park, camping DOC près de Ohakune, $6/pers. Vue partielle sur le volcan Ruapehu. Préférez les emplacements motorhomes, où vous avez aussi une partie en gazon à côté pour la tente et/ou la table. Toilettes sèches, eau non potable, évier pour vaisselle, tables de pique-nique.
  • Reids Farm Free Campsite – Taupo, camping DOC gratuit très bien place près de Taupo au bord de la rivère Waikato, du coup très populaire (arrivez pas trop tard pour avoir une place). Il y a beaucoup de courant dans la rivière, attention, mais il est possible de se baigner en se laissant entraîner par le courant en partant d´en haut et en ressortant à l´autre bout du camping (repérez avant pour ne pas louper la sortie !!). Toilettes sèches (avec fortes odeurs, décidément), pas d´eau, pas de douches.
  • Waikite Valley Thermal Pools Campground, camping privé, 22-25$/pers. Incluant l´accès aux piscines thermals, qui sont franchement pas mal!
  • Little Waipa Reserve – Lake Karapiro – camping local gratuit au bord de la rivière. Il y a une pancarte à l´entrée disant que normalement il faut un permis pour y séjourner (permis annuel à acheter au préalable), mais ce n´est pas clair si cela s´applique aux séjours itinérants (où l´on ne reste qu´une nuit) et aux touristes étrangers. Toilettes, pas d´eau, pas de douches.
  • Waitomo Farmstay, camping privé $10/pers. Camping dans une ferme, géré par la famille, avec un style tout particulier, qui nous a bien plu (maison-camion aménagée qui accueille toilette, douche et cuisine), par contre l´équipement est un peu limite (pas suffisant) quand le camping est plein. Les emplacements pour tentes sont limités, donc n´arrivez pas trop tard si vous avez une tente (nous ne sommes pas arrivées tôt et la propriétaire a réussi à nous trouver une petite place très bien, qu´elle ne doit pas utiliser d´habitude, mais nous avons été chanceuses !)!

Outre les campings, en ville nous avons logé dans des hostels :

  • Christchurch : YHA Christchurch Rolleston House, bien place et prix ok ($114 la chambre pour 3 pers)
  • Wellington : The Dwellington Hostel, bon hôtel confortable et agréable (petit jardin, grande cuisine), à prix très raisonnables (nzd$95 la chambre pour 3 pers), nous recommandons !
  • Auckland : Jucy Hostel, bien placé et prix raisonnables ($95 la chambre pour 3 pers)

Laisser un commentaire