Os caminhos das M&Ms

Thaïlande (Partie 2): La côte d’Andaman et Bangkok

Notre voyage en Asie se termine par les fameuses plages du Sud de la Thaïlande, nous avons choisi la côte d´Andaman (du côté Ouest) pour notre première découverte (le golfe de Thaïlande, du côté Est, est tout aussi beau, mais plus pluvieux à cette époque de l´année). Et bien après avoir vadrouillé sac à dos en Asie du Sud-Est pendant presque 3 mois, c´était franchement pas mal ces derniers jours à la plage, qui plus est les plages sont superbes et l´eau est chaude, bref les conditions idéales pour en profiter au maximum!

0_geral2

Ko Lipe

Notre arrivée à Ko Lipe, depuis la Malaisie, fut notre premier contact avec la côte d’Andaman, et, waouh, c´était tout simplement fantastique, nous n’avions jamais vu une mer d’une telle couleur, d’un vert turquoise éclatant !

Il y avait des tours en bateau organisés vers les îles aux alentours et le parc national Koh Tarutao National Park, qui paraissaient très bien, pour du snorkeling et la découverte de nouvelles plages, mais nous avions peu de jours sur place (2 jours seulement) et nous étions tellement bien à Ko Lipe que nous avons juste fait profiter du cadre, de la plage, et du snorkeling, avec des coraux pas trop endommagés juste à quelques mètres de la plage. Tandis que Malu profitait d’un bar très agréable en bord de plage, Maic a nagé avec son masque et son tuba jusqu’à l’île en face de la plage Sunrise, profitant des fonds marins sur le parcours, ce n’était pas si loin mais elle était un peu inquiète des longtails, les bateaux traditionnels thaïlandais, qui passaient relativement fréquemment, c’était un peu stressant (est-ce qu’ils m’ont vu??). Au retour le gars du bar lui a offert un cocktail en guise de récompense, il faut croire que ce n’était pas si facile!!

1_KoLipe

Ko Mook

De Ko Lipe, nous sommes remontées vers le Nord, en nous arrêtant d’abord à Ko Mook (ou Ko Muk, les deux orthographes existent), une petite île méconnue entre Ko Lipe et Ko Lanta.

2_KoMook

Elle n’était pas aussi belle que Ko Lipe, mais avait l’avantage d’accueillir la grotte d’émeraude, que notre amie Rose nous avait recommandée. Nous avons donc pris un longtail de bon matin pour visiter cette grotte, nous étions le 2e bateau à arriver, et nous engagions seules dans la grotte, Malu n’était pas très rassurée et on n’y voyait rien! Mais après quelques centaines de mètres nous arrivions à la fameuse plage, quelle découverte! Le soleil n’était pas encore là et la couleur n’était donc pas aussi belle qu’elle doit l’être à midi mais au moins nous étions tranquilles, 4 à 6 personnes seulement en nous comptant, l’ambiance ne doit pas être la même avec une horde de touriste.

3_EmerauldCave

Nous continuions ensuite vers Ko Kradan, une petite île aux plages magnifiques juste en face de Ko Mook. Le ciel s’était couvert et là encore les couleurs n’étaient pas aussi belles que la veille quand on était passé en speedboat, mais c’était beau quand même. Et les poissons étaient vraiment nombreux, juste à quelques mètres de la  plage, même Malu a fini par aller dans l’eau faire du snorkeling (c’est pour dire).

4_KoKradan

Nous avons également profité du coucher de soleil depuis Ko Mook, de la piscine de l’hôtel, et des grillades de fruit de mer. Ah les vacances….

5_KoMook_Hotel

Ko Lanta

Prochaine étape Ko Lanta, une petite étape rapide, qui fut bien agréable, nous nous sommes promenées entre les plages de Klong Khong et Klong Nin, et nous sommes reposées à l’hôtel (Coco Lanta Resort), qui était bien sympa. Ko Lanta n´est pas aussi belle que ses voisines mais n´en est pas moins agréable !

6_KoLanta

Ko Phi Phi

De Ko Lanta, nous reprenions le bateau pour Ko Phi Phi, une des îles les plus connues de la côte d’Andaman. Le décor change assez vite, avec les formations rocheuses karstiques caractéristiques de la région. C’est très beau et assez envoûtant.

8_PhiPhi

Nous avions lu que l’île était très (trop) fréquentée et que l’ambiance était très (trop) jeune et fêtarde, beaucoup de gens nous disait ne pas avoir aimé. Du coup, pour éviter la foule et la fête démesurée, nous avons pris un tour en bateau vers Ko Phi Phi Leh et passé la nuit dans la baie de Maya Bay, la fameuse du film La Plage avec Leonardo de Caprio. Une fois les excursions du jour parties (seule l’agence de notre tour a l’autorisation de rester le soir sur la plage, c’est un parc national), nous étions seuls sur la plage (enfin tous les gens du bateau, soit une 20aine de personne), l’ambiance était bonne enfant mais le confort vraiment spartiate (et le bateau tanguait, Malu était malade), et si nous avons bien aimé cette expérience, nous avons trouvé que c’était vraiment trop cher pour la prestation offerte (ils profitent de leur exclusivité et de l’absence de concurrence). Si c’était à refaire, nous ne le referions sans doute pas, même si nous en avons bien profité quand même.

7_MayaBay

En tout cas Ko Phi Phi et Ko Phi Phi Leh sont deux îles très belles qui méritent leur réputation, ensuite il y a un peu de monde mais que voulez-vous, c’est le revers du succès!!

Krabi: Railey et Tonsai

De Ko Phi Phi, nous rejoignions alors Railey, sur la côte de Krabi, ou plutôt Tonsai qui est juste à côté (la plage est moins belle et du coup c’est moins cher, et c’est le point de chute des grimpeurs). Là aussi, des rochers karstiques impressionnants, la couleur de l’eau n’est pas aussi belle qu’à Ko Phi Phi mais le paysage est superbe. Nous avons commencé par un petit tour en kayak à explorer les environs et les grottes. Puis le lendemain, nous nous sommes inscrites à un tour de Deep Water Soloing (enfin Maic, Malu n’a fait que regarder), qui consiste à grimper au-dessus de l’eau et à sauter des falaises. Il y avait un peu trop de monde dans notre groupe, mais c’était sympa quand même, et surtout une expérience différente et nouvelle!!

9_tonsai

Ko Yao Noi

Entre Krabi et Pukhet, dans le golfe de Phang-Nga, se trouve l’île de Ko Yao, constituée de deux îles, Ko Yao Noi au Nord et Ko Yao Yai au Sud. Ici l’ambiance change, peu de touristes, peu d’infrastructures, les villageois ne semblent pas avoir changé leur mode de vie ni avoir été influencés par le boom touristique de leurs voisins Krabi et Pukhet. Il faut dire les plages ne sont pas les plus belles du coin (il y a un peu de vase sur certaines plages), mais c’est beau quand même. Seuls quelques touristes viennent ici, pour se reposer au calme, ou pour grimper, car là aussi il y a de l’escalade. Un des sites (falaises au-dessus de l’eau, les départs des voies étaient accessibles en bateau, par des échelles) avait été fermé et il restait un autre site près d’un resort 4 étoiles (le Paradise Ko Yao Resort), également accessible en bateau, et nous voilà parties. Histoire de faire quelques voies, mais Malu ne grimpant pas, l’idée était ensuite d’aller faire un petit tour au resort boire une bière ou deux, voire déjeuner, pour attendre le bateau de retour. Sauf que le resort avait été fermé aux grimpeurs, suite sans doute à quelques abus. Il nous a été très difficile d’y entrer, mais finalement grâce à Malu, qui sait parfois être très convaincante (on n’a pas d’eau – et c’était vrai – s’il vous plaît monsieur, on vous en supplie), nous avons réussi à rentrer! Nous serions bien restées pour dormir, dommage que c’était un peu cher….

10_KoYaoNoi

Bangkok

Il était alors temps de rentrer à Bangkok, où nous passerions nos derniers jours en Asie (et visiterions enfin la capitale thaïlandaise). Nous avions trouvé un vol à prix imbattable: 15 euros par personne (bagages compris), du coup nous avons pris l’avion et non le bus, le luxe. Arrivées à Bangkok, nous retournions à notre super hôtel (Riverview Guesthouse), celui avec vue splendide sur la rivière depuis le restaurant, près de Chinatown.

En 3 jours à Bangkok nous sommes loin d’avoir eu le temps de comprendre la ville et nous partons sur un avis mitigé. Nous ne sommes pas vraiment sorties le soir, c’est peut-être ce qui a manqué, car nous n´avons pas vu l´effervescence qui fait la réputation de Bangkok. Pourtant, nous nous sommes promenées en bateau, en vélo, à pied, avons pas mal exploré, mais sans jamais être vraiment convaincues. Bon, le vélo dans la circulation chaotique de la ville, ce n’était quand même pas l’idéal (c’est pire que Sao Paulo!) mais ça variait un peu les plaisirs. Nous avons visité les principaux sites touristiques de la ville, à commencer par le Palais Royal et le temple du bouddha d’émeraude  (Wat Phra Kaeo, il y avait vraiment beaucoup de monde), le temple du bouddha couché (Wat Pho) et le Wat Arun. Tous ces sites se trouvent dans la même région, dans la vieille ville, et sont vraiment impressionnants, même pour nous qui étions blasées après 3 mois de visites de temples divers et variés! Nous avons fait un peu de shopping (mais sans être convaincues, en particulier nous avons été très déçues par le shopping MBK où nous pensions trouver de bonnes affaires informatiques) ; avons visité la maison de Jim Thompson, qui est un bon exemple de l´architecture et de la décoration thaïlandaise ; et avons fait un tour dans Ko San Road, le quartier des routards, zone très touristique mais animée.

Nous sommes aussi allées à un marché flottant et avons fait un bon repas de poisson frais après une petite ballade sur la rivière! C´était très touristique mais sympathique.

Enfin, pour notre dernier soir, nous avons pris un verre en haut d’un des gratte ciels de la ville, avec une vue à 360 degrés. Et avons terminé en beauté avec des grosses crevettes grillées au quartier chinois.

11_Bangkok

Notre voyage en Asie se termine ici, prochaine destination: l’Océanie!!

Détails pratiques et recommandations :

Entre les îles de la côte d´Andaman que nous avons visitées, notre préférée est clairement Ko Lipe, nous aurions bien aimé y rester plus longtemps ! L´île a beaucoup de charme, elle est petite, mais il y a plein d´activités et de restaurants, elle n´est pas encore trop fréquentée et la couleur de l´eau est vraiment splendide. Les possibilités de snorkeling, de plongée et de promenades en bateau sont variées, le parc national Koh Tarutao est juste à côté, bref que du bonheur!

Entre Ko Lipe et Ko Lanta, les îles sont peu fréquentées, il y en a de très belles, mais elles sont souvent très petites et il n´y a pas grand-chose à faire, vous aurez vite fait le tour, mais si votre programme est la farniente et le calme, alors tout va bien!

Les avis sur Ko Phi Phi et Phuket sont partagés, certains trouvent que c´est super, d´autres trouvent que ce sont des destinations trop fêtardes et n´aiment pas l´ambiance. Nous ne sommes pas allées à Phuket, mais à Ko Phi Phi, il suffit de s´éloigner du centre (le petit village de Tonsai) pour avoir le calme, si c´est ce que vous recherchez (certes, ça vous coûtera quand même un peu plus cher). La même chose doit s´appliquer à Phuket (il suffit de choisir une plage plus tranquille que Patong Beach). Donc le côté jeune et fêtard ne devrait pas vous décourager à visiter ces îles, qui sont quand même très belles.

Du côté de Krabi, pour ce qui est des plages, vous avez le choix entre Ao Nang (plus centrale et accessible) ou Railey/Tonsai (accessibles qu´en bateau). Railey et Tonsai sont très proches, il faut en fait distinguer Tonsai, Railey West et Railey East. La plage la plus belle et la plus animée est Railey West, les plages de Railey East et Tonsai deviennent vaseuses à marée basse. On peut relier Railey West depuis Tonsai en 20 minutes environ, par la plage à marée basse ou en prenant un sentier à flanc de falaise à marée haute, sinon il est aussi possible de prendre un longtail pour aller d´une plage à l´autre mais si vous n´arrivez pas à partager ça fait vite cher. Entre Railey East et Railey West, c´est peut-être 15min de marche (selon où vous êtes), c´est plat et ça traverse les resorts et/ou boutiques.

Pour ce qui est de la (sur)fréquentation des îles en pleine saison touristique (décembre), et bien, comparé au Brésil (et ses 200 millions d´habitants qui adorent la plage), c´est pas si terrible ! La différence c´est effectivement que c´est plein de touristes étrangers alors qu´au Brésil c´est plein de touristes brésiliens. Enfin, la côte d´azur en août, c´est aussi surpeuplé! Pour éviter la foule dans les tours en bateau, le mieux est de privatiser un longtail et de partir tôt le matin! Les speedboat arrivent souvent à la même heure aux sites et ça peut devenir un peu trop plein (et plein de groupes en tour organisé).

Pour ce qui est de l´hébergement pour le Sud de la Thaïlande, les prix sont les plus élevés de notre séjour en Asie, et oui, nous sommes déjà en haute saison, c´est la plage, et les plages du Sud de la Thaïlande ont une certaine réputation, bref tout cela attire du monde et les prix augmentent tout de suite ! Et puis on s´est parfois fait un peu plaisir aussi, nous voulions profiter un peu des vacances à la plage et de nos dernières semaines en Asie.

  • Ko Lipe : si vous avez le budget, prenez un resort sur la plage Sunrise (par ex. le Satun Dive Resort, avait l´air très bien, mais reste quand même cher, dans les $100/nuit), notez que les bateaux arrivent de l´autre côté de l´île, sur la plage Sunset, mais l´île est toute petite, ce n´est que 30min de marche ou 10 min en tuk tuk. Nous avons logé au Gecko Lipe Resort, c´était bien mais loin de la plage (enfin 10-15min à pied ça va quand même), 40$/nuit sans climatisation et sans petit déjeuner, wifi uniquement à la réception et dans les bungalows proches de la réception.
  • Ko Mook : nous avons logé au Charlie Beach Resort, resort avec piscine accessible en bord de plage mais qui n´a pas le charme des resorts plus cher (ben oui, on ne peut pas tout avoir), 40$/nuit également pour les bungalows les plus basiques sans clim, petit déjeuner inclus.
  • Ko Kradan : l´île est toute petite et très tranquille (à part quand les bateaux d´excursion à la journée arrivent de Ko Lanta vers 11h-12h), il y a plusieurs resorts, du plus simple au plus chic, tous au bord de la plage (et quelle plage!). Les resorts les plus simples sont à droite (en étant dos à la mer).
  • Ko Lanta : nous avons logé au Coco Lanta Resort, que nous avons trouvé très bien, $55/nuit avec clim et petit déjeuner, sur la plage de Klong Khong, bien situé car il n´y a pas encore trop de rochers et il est possible de se baigner selon la marée (plus au Sud, il y a trop de rochers et cela devient difficile de se baigner).
  • Ko Phi Phi : les hébergements les moins chers sont à Tonsai Village, où arrivent les ferries. Les resorts ou hébergements plus sympas et calmes sont sur les plages aux alentours ou en s´éloignant un peu du centre du village en direction de Long Beach par ex. (Long Beach est accessible à pied en 20-30min). Nous sommes passées par l´agence Maya Bay Tours (mayabaytours.com) pour passer la nuit à Maya Bay, mais nous ne le recommandons pas. En journée, il y a beaucoup de monde, c´est vrai, mais si vous voulez éviter la foule, vous pouvez aller à Maya Bay en longtail tôt le matin (le parc ouvre à 7h30, à vérifier) ou en fin d´après-midi (après 17h). Le tour en bateau autour de Ko Phi Phi Don vaut le coup (plusieurs arrêts snorkeling et plages, Bamboo Island, Mosquito Island, Monkey Beach, Shark Point et possibilité de continuer sur Phi Phi Leh, Maya Bay, Vinking Cave, etc.), nous ne l´avons pas fait, dommage.
  • Tonsai/Railey : Les hébergements les plus chers sont à Railey West qui est la meilleure plage, avec le plus de boutiques et restaurants, c´est aussi la plage d´où partent les tours et les bateaux vers les autres îles (du moins en haute saison). Nous avons logé au Dream Valley Resort, à Tonsai, dont les atouts sont d´avoir une piscine et un bon buffet copieux pour le petit déjeuner, mais il n´y a pas de wifi (même à la réception) ni de bar, et l´entretien est un peu douteux, $45/nuit avec clim et petit déjeuner. Notez qu´à Tonsai, les hébergements et boutiques sont loin de la plage (et sans vue sur l´océan), il y a un seul restaurant près de la mer.
  • Ko Yao Noi : nous avons logé au Koh Yao Seaview Bungalow près du pier de Tha Khao, bungalows au bord de la plage (mais qui est vaseuse à marée basse), petite guesthouse familiale, famille très accueillante et d´une grande gentillesse, mais ça reste assez cher pour ce que c´est (l´île étant quand même bien moins touristique que les autres), $40/nuit avec clim sans petit déjeuner, wifi compris. A côté, le Baan Tha Khao Bungalow semblait pas mal aussi (voire mieux) et moins cher (du moins pour les chambres sans clim).
  • Bangkok : Riverview Guesthouse, hôtel sur le bord de la rivière Chao Praya, très belles vues depuis le restaurant au dernier étage, dont on ne se lasse pas. Chambres à différents niveaux de prix (de $8/nuit/personne en dortoir sans climatisation à $50/nuit pour la chambre avec vue sur rivière et climatisation).

Laisser un commentaire